Retour Accueil
Retour page précédente

Hymne de Pâques

Ecoutez-moi, arbres touffus,Cerisier de Venière en fleurs

Frémissant du secret de mille oiseaux

O Prairies endormies, écoutez,

Le chant de mon Dieu est si beau !

 

La lumière a roulé la pierre,

Et toute mort a mordu la poussière,

Qui donc a lancé ce beau défi ?

C'est Toi, ô mon Enseveli !

 

Ils ont enlevé mon Seigneur,

Rien sinon Lui n'apaisera mon coeur,

Celui que la mort nous a ravi,

L'Amour me le rend aujourd'hui.

 

Ne fallait-il pas ce grand cri,

Tout son amour répandu sur nos peurs

Pour que ce matin se lève enfin,

A la rencontre du bonheur.

 

Sur les pas du Ressuscité,

Jaillissent les fontaines de la vie.

Je refleuris, la terre est heureuse,

En promesse de tous ses fruits.

 

Le rire du merle moqueurPâques

Nous donne le ton de la Joie de Dieu,

Qui saura retrouver la fraîcheur

Des mélodies aux notes bleues ?

 

Seigneur Jésus, notre espérance,

Visage d'au-delà de la mort, plein de douceur,

Tu connais, Tu portes nos souffrances

Et les emplit de Ta présence.

 

Qu'ils chantent, tous les baptisés,

Ta blanche escorte, ô notre Bon Pasteur,

Qu'ils témoignent du Ressuscité,

Qu'ils nous annoncent le bonheur :

 

"Tu as brisé ma surdité,

Dans ta lumière, mes yeux se sont ouverts,

Tu as embaumé, j'ai respiré,

Et sur tes lèvres j'ai dit : "Père".

 

Hymne chantée par la communauté en procession le jour de Pâques.

Photos : cerisiers en fleurs de l'Abbaye.