Retour Accueil
Retour page précédente

Profession solennelle de Soeur Jeanne

Profession de Soeur Jeanne

 

Le 12 septembre 2015, a eu lieu la profession solennelle de Soeur Jeanne en la fête de la Dédicace de notre Église. La fête de la Dédicace fait mémoire du jour où notre Église a été consacrée.

La célébration était présidée par Père Luc, abbé de la Pierre-qui-Vire. Elle s'est déroulée en deux temps forts :

 

L'appelL’APPEL

Un diacre a appelé Soeur Jeanne au nom du Seigneur, elle a répondu au Seigneur en s’avançant vers le sanctuaire, un cierge à la main, rappel de sa consécration baptismale.

Mère Abbesse l’a interrogée sur sa volonté de suivre le Christ par la profession monastique, puis Soeur Jeanne a remis son cierge à sa marraine, qui l'a déposé sur l’autel. Ainsi est souligné que la consécration monastique s’enracine dans la consécration du baptême qu’elle mène à sa plénitude.


Mère Abbesse l’a interrogée sur sa volonté de suivre le ChristProfession monastique

Le rite de la profession a commencé par un dialogue entre Mère Abbesse et Soeur Jeanne pour manifester que Soeur Jeanne s’engage librement.

 

Lecture de la charte de professionPuis Soeur Jeanne a lu publiquement sa charte de profession : acte écrit par elle sur parchemin et qui restera dans les archives du monastère. Elle l'a ensuite signée sur l’autel puis présentée au Père Abbé, aux célébrants, à toute la Communauté qui a donné son accord pour l’accueillir et enfin à toute l’assemblée témoin de l’alliance qui a été scellée définitivement entre le Seigneur, Soeur Jeanne et la communauté de Venière.

signature de la charte de profession à l'autel

 

Chant d'offrande à DieuSoeur Jeanne est revenue ensuite face au Christ du sanctuaire et elle a chanté son offrande à Dieu :

« Accueille-moi, Seigneur, selon ta parole et je vivrai, Ne déçois pas mon attente. »
C’est un verset du psaume 118 choisi par Saint Benoît lui-même et que les moines et moniales chantent depuis le VIe siècle, le jour de leur profession !

Toute la communauté a repris par trois fois ce verset puis le Gloire à Dieu, car nous ne faisons plus qu’un avec Soeur Jeanne dans son don à Dieu ; nous avons chacune un jour chanté ce verset et notre fidélité est soutenue par toute la communauté.

 

L'assemblée prie pour Soeur JeanneCONSECRATION MONASTIQUE

Le rite s'est poursuivi tel que Saint Benoît l’a décrit dans sa Règle :
Soeur Jeanne s'est prosternée aux pieds du Christ et de la communauté et toute l’assemblée a prié pour elle en chantant une longue prière, faite de versets de psaumes choisis par Soeur Jeanne qui a exprimé ainsi sa propre prière.

 

 

Grande prière de consécrationPuis Père Abbé a chanté la grande prière de bénédiction ou consécration. Il a étendu les mains sur Soeur Jeanne, ce qui est le geste traditionnel depuis les débuts de l’Eglise pour appeler l’Esprit Saint.

 

Père Abbé a ensuite remis à Soeur Jeanne les signes de sa consécration monastique :

 

Baiser  de paix donné par la communauté en signe d'accueilEnfin, après cette célébration solennelle, Soeur Jeanne a été accueillie par la communauté dont elle fait maintenant partie : chacune lui a donné le baiser de paix et la liturgie Eucharistique s'est poursuivie.


Sortie de la célébrationRencontre fraternelle le soir