Retour Accueil
Retour page précédente

Dimanche du Bon Pasteur

Dimanche du Bon Pasteur  Le quatrième dimanche de Pâques nous invite à contempler notre Seigneur sous l’émouvante figure du Bon Pasteur.
C’est au chapitre 10 de l’Evangile selon saint Jean que se trouve le discours où Jésus s’identifie au Bon Pasteur (Jn 10, 1- 30). Au cours des quatrièmes dimanches du temps pascal des années liturgiques A, B et C, trois parties du discours sont successivement proposées à notre méditation. Jésus y dénonce les mauvais pasteurs : ceux-ci n’ont pas établi de liens d’amour avec les brebis. Contrairement aux mauvais pasteurs qui volent, égorgent et tuent, et qui fuient devant le danger, Jésus seul a donné sa vie librement pour ses brebis. Mais plus que cela : « Je donne ma vie pour la reprendre » nous dit-Il, annonçant à la fois sa Passion et sa Résurrection, source de salut pour tous les hommes. Le Mystère Pascal est inséparable du thème du Bon Pasteur. C’est pourquoi le dimanche du Bon Pasteur trouve sa place au cœur du Temps Pascal.
A travers les passages de Jn 10, 1- 30 qui sont lus au cours des années A, B et C, diverses facettes du mystère de Jésus et de sa mission nous sont dévoilées. Sa mission prend sa source dans le lien unique que Jésus entretient avec le Père. Tournée vers l’humanité, sa mission est de donner aux hommes la vie en abondance, la vie éternelle. Sa portée est universelle : « J’ai encore d’autres brebis qui ne sont pas de cet enclos… » Elle est fondée sur son amour pour tous les hommes qui se traduit en connaissance intime et réciproque.
Jésus est ainsi le modèle de tous ceux qui ont une responsabilité dans la conduite de leurs frères ou dans la conduite d’une communauté chrétienne, spécialement des Evêques et des Prêtres. Nous sommes invités à prier spécialement pour nos Pasteurs en ce dimanche. Et nous sommes invités à demander au Seigneur de ne pas laisser son Eglise manquer des Pasteurs dont elle a besoin puisque ce jour est aussi journée mondiale de prière pour les vocations.