Retour Accueil
Retour page précédente

Saints Michel, Gabriel et Raphaël et tous les anges
les saints anges gardiens

29 Septemble : Fête des Archanges Michel, Gabriel et Raphaël.
2 octobre : Fête des anges gardiens.

La Bible atteste à maintes reprises l’existence de créatures spirituelles appelées « messagers » ou « anges », serviteurs de Dieu et amis des hommes.

L'Ange de l'AnnonciationDans le Nouveau Testament, ils se manifestent spécialement dans tous les événements-clés de l’existence terrestre de Jésus. Lors de son Incarnation, c’est-à-dire à l’Annonciation, c’est l’ange Gabriel qui porte le message à Marie. A la suite des tentations au désert, Jésus est servi par des anges. Au seuil de sa Passion, au moment douloureux de son agonie à Gethsémani, un ange le réconforte. Enfin, auprès des disciples qui découvrent le tombeau vide, les anges se font les messagers de sa Résurrection. Ajoutons qu’à la Parousie, lors de son retour à la fin des temps, le Seigneur Jésus –selon ses propres paroles– viendra dans la gloire escorté de tous les anges.

Parmi les anges dont la Bible mentionne les interventions, certains sont évoqués par leur nom : Gabriel, Michel et Raphaël. Dans l’Epître de Jude, Michel reçoit le titre d’Archange qui va naturellement s’étendre à Gabriel et Raphaël. Gabriel, qui apparaît déjà dans le livre de Daniel (Dn 8, 16 . 9, 21), est surtout connu pour être le messager de l’Annonciation. Michel est présenté dans l’Ancien Testament comme le défenseur du peuple de Dieu (Dn 10, 13 . 21 . 12, 1) et dans le Nouveau Testament comme le vainqueur des puissances démoniaques (Ap 12, 7). Raphaël est mis en scène dans le livre de Tobie : il garde le jeune Tobie durant son voyage et lui procure des remèdes pour la guérison de ses proches.

Ces récits mettent en lumière le rôle des anges comme protecteurs des hommes et messagers de Dieu. Voici ce que dit Jésus au sujet des enfants : « leurs anges dans les cieux se tiennent constamment en présence de mon Père qui est aux cieux » (Mt 18, 10). C’est sur cette parole que peut s’appuyer notre confiance en la sollicitude envers chacun de nous des anges gardiens. D’ailleurs, toute l’Ecriture nous montre la proximité secourable et salutaire des anges.

De grands témoins de la foi (saint Bernard, saint François de Sales, sainte Françoise Romaine et tant d’autres…) ont su développer une dévotion cordiale et familière envers eux. Ils nous invitent à oser, nous aussi, entrer dans une relation amicale avec les anges, à les honorer et à demander leur aide et leur concours face aux difficultés de l’existence.