Retour Accueil
Retour page précédente

Sainte Gertrude de Helfta
16 novembre

 

Sainte Gertrude de Helfta Découvrons Sainte Gertrude, cette moniale du XIIIe siècle, qui pourrait un jour recevoir le titre de docteur de l’Église, à l'instar de sainte Hildegarde de Bingen (en savoir plus).

Sainte Gertrude est née en 1256. Entrée très jeune au monastère de Helfta en Saxe, elle y reçoit une solide formation culturelle et spirituelle. Elle s'adonne toute sa jeunesse avec passion à l'étude. C'est à 25 ans que se produit sa « conversion » : le Seigneur lui-même lui apparaît pour lui demander de revenir à lui. A partir de ce jour, Gertrude délaisse les études profanes, se fait docile à la grâce et gravit les sommets de la vie mystique. Elle est favorisée de visions et de révélations, souvent harmonisées avec les grandes fêtes de l'année liturgique. La vision qu'elle aura de l'union de son cœur au Cœur de Jésus fait d’elle un précurseur du culte du Sacré-Cœur.
Sa patience et son abandon à Dieu se sont révélés lors des maladies qui l’ont accablée, la privant fréquemment, à son grand regret, de l’assistance aux offices. Elle meurt âgée de 45 ans, le 17 novembre 1301 (ou1302).

Ses écrits nous la découvrent toute proche, touchante par sa pureté et son humilité. Ils manifestent une pensée doctrinale ferme et sûre, une spiritualité très riche pouvant se ramener à quelques points essentiels :

Par ses écrits, le feu de l’amour passionné de sainte Gertrude pour le Crucifié a traversé les siècles ; voici qu’il nous atteint aujourd’hui pour éveiller et enflammer nos cœurs.

Textes-prières de sainte Gertrude, cliquer ici.

Prières de sainte Gertrude :

Seigneur Jésus ...

Seigneur Jésus,

Toi qui nous aimes,

Toi qui te tiens en présence du Père,

je me confie en Toi, mon Sauveur.

Je te demande d'offrir pour moi ton Coeur Immaculé

pour réparer les fautes que j'ai commises*

dans mon coeur par fragilité.

Pour les fautes de mes lèvres,

offre la pleine innocence de tes lèvres.

Pour les fautes de mes mains,

offre tes mains transpercées.

Que ton amour supplée à mes manquements.

Que ton innocence m'obtienne le pardon.

 

Sainte Gertrude d'Helfta. Moniale vivant sous la Règle de saint Benoît (1256-1302).


Viens, ô Esprit-Saint


Viens, ô Esprit-Saint !

Viens, ô Dieu qui est Amour !

Remplis mon coeur qui est hélas, vide de tout bien.

Enflamme-moi afin que je t'aime,

Eclaire-moi afin que je te connaisse,

Attire-moi afin que je trouve en toi ma joie.

Rends-moi capable d'entrer en relation avec Toi et d'y trouver mon bonheur.

De Sainte Gertrude d'Helfta. Moniale vivant sous la Règle de saint Benoît (1256-1302).

Prière à Marie

Je vous salue Marie, lys éclatant de blancheur de la très sainte et très resplendissante Trinité qui vit au séjour éternel de la lumière et de la paix.
Je vous salue rose éblouissante d'une céleste douceur, Vierge immaculée que le Roi des Cieux a voulu pour mère et qui l'a nourri de son lait virginal. ô Marie, fais couler en notre âme les torrents de la grâce divine.

 

Sainte Gertrude (1256-1302), moniale vivant sous la Règle de saint Benoît à Helfta.