Retour Accueil
Retour page précédente

Le Renouveau de l’Eglise 

Télécharger au format pdf.

Franchir la porte de la foi avec Porta Fidei

Introduction
Esquisse d’un plan de « Porta fidei »
Théologie de l'Introduction
Le Renouveau de l'Eglise
Confesser la foi : le Credo
Esquisse d’un parcours ...
Le catéchisme de l’Eglise catholique
Parcourir l'histoire de notre foi
Intensifier le témoignage de la charité
Rechercher la foi qui est une compagne de vie

Bordure

Texte de Porta Fidei

Porta Fidei N° 4 et 5
Christ de l'année de la foiNotre pape Benoît XVI a donc décidé de promulguer une « Année de la foi » qui a commencé le 11 octobre 2012, lors du 50e anniversaire de l’ouverture du Concile Vatican II et se terminera en la solennité de Notre Seigneur Jésus-Christ, Roi de l’univers, le 24 novembre 2013.
Le 11 octobre avait lieu aussi le 20e anniversaire de la promulgation du Catéchisme de l’Eglise Catholique (CEC), texte promulgué par le Bienheureux Jean-Paul II.
Enfin en ce même mois d’octobre, Benoît XVI a convoqué l’Assemblée générale du Synode des Evêques, sur le thème de La nouvelle évangélisation pour la transmission de la foi chrétienne.
Il est donc certain que l’Eglise tout entière est appelée à un temps de réflexion et de redécouverte de la foi.
La date choisie par le Pape n’est pas indifférente ! Elle est l’indication pour tous que  « le Concile est la grande grâce dont l’Eglise a bénéficié au XXe siècle : il nous offre une boussole fiable pour nous orienter sur le chemin du siècle qui commence ».

Le logo de l'année de la foi

Logo de la foi
Bordure

L'icône de l'année de la foi

Christ Pantocrator | Année de la foi
Bordure

Chaque mois franchir la porte de la foi avec

La Parole de Dieu
Credo
Porta Fidei
La foi de l'Eglise face aux hérésies

Pour creuser ...

Le Credo
Quizz.: Testez vos connaissance sur la foi.

N°6 Appel à la conversion

Le renouveau de l’Eglise passe à travers le témoignage de la vie des croyants. Nous sommes appelés à faire resplendir la Parole de vérité que le Seigneur Jésus nous a laissée.
Le Concile, dans la constitution dogmatique « Lumen gentium » a affirmé :

L’Eglise avance dans son pèlerinage à travers les persécutions du monde et les consolations de Dieu.

L’année de la foi est donc une invitation à une conversion authentique et renouvelée au Seigneur, unique Sauveur du monde.

Dès le début de sa prédication, Jésus lui-même avait appelé ceux qui l’écoutaient en ces termes :
« le temps est accompli et le Royaume de Dieu est tout proche : convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle ».
Jésus était déjà la présence du Royaume au milieu de nous. Dans le mystère de sa mort et de sa résurrection, Dieu nous a révélé la plénitude de son Amour qui sauve et Jésus a confié à ses disciples d’appeler tous les hommes à se convertir pour recevoir la vie nouvelle. Ainsi au matin de la Pentecôte, Pierre annonce pour la première fois l’Evangile du salut en Jésus Christ et les hommes qui l’écoutent en ont le cœur transpercé :
« Frères, que devons-nous faire ? » Pierre leur répond : « Convertissez-vous et que chacun de vous se fasse baptiser au nom de Jésus-Christ pour la rémission de ses péchés, et vous recevrez alors le don du Saint Esprit. »

Aujourd’hui encore et de la même façon, le Pape, successeur de Pierre appelle tous les baptisés à renouveler la foi de leur baptême, à convertir ce qui a encore besoin de l’être, pour vivre vraiment d’une vie nouvelle :
St Paul nous l’affirme :  « Si donc quelqu’un est dans le Christ, c’est une création nouvelle, l’être ancien a disparu, un être nouveau est là ! »
En écho au N° 1, Porta Fidei nous redit que l’homme est lentement purifié et transformé sur un chemin jamais complètement terminé en cette vie !

 

N°7 L’amour du Christ qui remplit nos cœurs, nous pousse à évangéliser.

Aujourd’hui, comme alors, le Christ nous envoie par les routes du monde pour proclamer son Evangile à tous les peuples de la terre.
Notre Saint Père, dans un grand souffle prophétique, convoque toute l’Eglise du XXIe siècle débutant à une nouvelle évangélisation plus convaincue ! Elle doit redécouvrir la joie de croire et retrouver l’enthousiasme de communiquer la foi. Autrement dit,
par notre baptême, nous sommes tous missionnaires ! C’est le commandement du Christ et il est toujours nouveau, pour chaque génération !

Le texte de Porta fidei va plus loin : la foi grandit

La foi dilate notre cœur et l’ouvre à l’espérance du Royaume ; par notre témoignage, nous pouvons ouvrir le cœur et l’esprit de ceux qui nous écoutent ; c’est par notre témoignage que des hommes et des femmes aujourd’hui vont entendre l’invitation du Seigneur à croire à sa Parole et à devenir ses disciples !
St Augustin l’atteste : « les croyants se fortifient en croyant »
L’évêque d’Hippone est un bon témoin, lui dont la vie fut une recherche continuelle de la beauté de la foi jusqu’à ce que son cœur trouve son repos en Dieu. Son livre « Les Confessions » peut aider encore bien des personnes à trouver le juste parcours pour accéder à la « porte de la foi » !

En conclusion de ce passage, Benoît XVI nous invite à « nous abandonner, dans un crescendo continu, entre les mains d’un amour qui s’expérimente toujours plus grand parce qu’il a son origine en Dieu ». Notre Pape a des formules dignes de Saint Augustin !


A suivre ...

Retour haut de page