Retour Accueil
Retour page précédente

Première station : Jésus est condamné

Première station : Jésus est condamné à mort

« Voici votre Roi.
A mort ! A mort !
». Jn19, 14-16
« Ils m’ont préféré Barrabas ».
« Méprisé, rejeté des hommes, homme de douleurs, familier de la souffrance, ce sont nos souffrances qu’il a portées, ce sont nos douleurs qu’il a supportées ». Isaïe 53, 3

Ici le Christ est mis en valeur alors qu’il est entouré d’une foule hostile : les autorités politiques, religieuses de l’époque le condamnent, mais foule sans visage qui nous représente aussi. Aujourd’hui, Christ est toujours condamné, dorure des vanités humaines, clinquant de nos prétentions… devant ce vrai Roi si humble qui se tait.
O Christ si doux, si digne, vêtu de pourpre royale, nos paroles de violence te sont des gifles, les méfaits de nos vies, coups et crachats et notre défiance te touche au coeur.

Station suivante