Retour Accueil
Retour page précédente

Sixième station : Jésus et Véronique.

Sixième station : Jésus et Véronique.

 

 

 

« Qui me voit, voit le Père »
Heureuse celle qui a reconnu en ce visage l’Amour du Père pour les hommes. Heureuse celle pour qui seul Jésus compte, un Jésus à aider. Délicatesse d’un amour qui ose tout. Force d’un amour intrépide qui fend la foule et les soldats pour essuyer le visage du Bien-Aimé.
« J’ai trouvé Celui que mon cœur aimé ».
Et Jésus, à genoux, devant nous, l’Homme humble et Tout-Puissant qui en se relevant emportera tout homme vers le Père.

 

 

Station précédente - Station suivante