Retour Accueil
Retour page précédente

Prières au Christ

Je suis vôtre ...


Je suis vôtre ; pour vous je suis née,
Que voulez-vous faire de moi ?
Souveraine Majesté,
Éternelle Sagesse,
Bonté qui vous répandez sur mon âme,
Dieu, Souveraineté, Être unique, Miséricorde,
Voyez combien est vil l'être
Qui aujourd'hui proclame votre amour en ces termes :
Que voulez-vous de moi, Seigneur ?


Je suis vôtre, puisque vous m'avez créée ;
Vôtre, puisque vous m'avez rachetée ;
Vôtre, puisque vous me supportez ;
Vôtre, puisque vous m'avez appelée ;
Vôtre, puisque vous m'avez attendue ;
Vôtre, puisque je ne me suis pas perdue.
Que voulez-vous faire de moi ?


Que commandez-vous donc, ô bon Maître,
Que fasse un si vil serviteur ?
Quelle mission avez-vous donnée
À ce pécheur esclave ?
Vous me voyez à vos pieds, ô mon tendre Amour,
Ô mon tendre Amour, vous me voyez à vos pieds ;
Que voulez-vous faire de moi ?


Voici mon coeur :
Je le remets entre vos mains.
Voici mon corps, ma vie et mon âme,
Mon amour et mon affection.
Ô doux époux, ô ma Rédemption,
Puisqu'à vous je me suis consacrée,
Que voulez-vous faire de moi ?


Donnez-moi la mort ou la vie,
Donnez-moi la santé ou la maladie,
Donnez-moi la gloire ou le mépris,
Donnez-moi les combats ou la paix parfaite,
donnez à ma vie la faiblesse ou la force ;
À tout je dis oui ;
Que voulez-vous faire de moi ?


Donnez-moi les richesses ou la pauvreté ;
Donnez-moi des consolations ou des
désolations ;
Donnez-moi de la joie ou de la tristesse ;
Donnez-moi l'enfer ou donnez-moi le ciel,
Ma douce vie, ô soleil sans nuage,
Puisque je me suis remise à vous tout entière,
Que voulez-vous faire de moi ?


Donnez-moi calvaire ou Thabor,

Désert ou terre d'abondance,

que je sois Job en la douleur,

Ou Jean reposant sur votre coeur,

Que je sois vigne chargée de fruits,

ou bien stérile s'il vous convient,
Que voulez-vous faire de moi ?


Si vous me voulez dans la joie,
Par amour pour vous je veux me réjouir.
Si vous me commandez des travaux,
Je veux mourir à la peine.
Dites-moi seulement : où, comment, et quand ?
Parlez, ô doux Amour, parlez.
Que voulez-vous faire de moi ?

 

Je suis vôtre, pour vous je suis née,

Que voulez-vous faire de moi ?

 

Thérèse d'Avila, réformatrice du Carmel(1515-1582).

O Jésus, vivant en Marie


" O Jésus, vivant en Marie,

Venez et vivez en vos serviteurs,

dans l'Esprit de votre Sainteté,                                       

dans la plénitude de votre force,

dans la perfection de vos voies,

dans la vérité de vos vertus,

Dans la communion de vos mystères,

dominant toutes puissance adverse dans votre Esprit

pour la gloire de votre Père. "

 

M. Olier. Fondateur des Sulpiciens (1608-1657).

Ô Seigneur Très Miséricordieux! 

Ô Seigneur Très Miséricordieux! 
Accorde-moi le don divin de la prière sainte, 
qui coule des profondeurs de mon cœur. 

Rassemble les pensées dispersées de mon esprit, 
afin qu'il puisse toujours tendre 
vers son Créateur et son Sauveur. 

Détruis les flèches enflammées de l'Ennemi, 
qui m'arrachent à Toi. 

Éteins la flamme des pensées passionnées  
qui me dévorent pendant la prière. 

Couvre-moi avec la grâce de Ton Très Saint Esprit,
 afin que jusques à la fin de ma vie, 
je puisse n'aimer que Toi,  
de tout mon cœur, 
de toute mon âme 
de tout mon esprit, 
et de toutes mes forces; 
et à l'heure où mon âme
 prendra congé de mon corps mortel, 
ô doux Jésus, prends en Tes mains mon esprit 
lorsque Tu viendras dans Ton Royaume. 

Amen!

Jean de Cronstadt (1829-1908), prêtre orthodoxe.


Si vous le souhaitez, vous pouvez nous faire parvenir des prières que vous connaissez et qui ne sont pas sur notre site. Vous pouvez les envoyer à la Soeur webmaster, à cette adresse : postmaster***abbaye-veniere.fr

= remplacer les trois *** par le signe @