Retour Accueil
Retour page précédente

Pouvez-vous quitter le monastère ?

La profession monastiqueLe Postulat suivi du Noviciat puis de la Profession temporaire s'étendent sur un minimum de six années durant lesquelles la jeune Sœur avec la Communauté discernent si c'est bien à cette vie monastique que la candidate est appelée. Pendant le Postulat, le Noviciat ou à l'issue de la Profession temporaire, elle peut donc se retirer sans difficulté particulière. Mais elle peut aussi choisir de s'engager définitivement dans la Communauté. Elle prononce alors des vœux par lesquels elle promet pour sa vie entière de vivre selon la Règle de Saint Benoît dans cette Communauté. On comprend donc que l'Eglise attende d'elle une fidélité à cette parole donnée librement.
Mais il peut arriver qu'une Moniale ne parvienne plus à persévérer dans ses engagements et qu'il se révèle sage de la relever de ses vœux. Cette situation est heureusement assez rare. Les Moniales dans leur très grande majorité, même si elles rencontrent des difficultés dans leur vie monastique, y persévèrent jusqu'au bout. Sachant que Dieu ne manque pas d'accorder sa grâce à ceux qui la lui demandent, elles s'appuient sur leur relation vivante au Seigneur, sur le soutien de la vie fraternelle, sur l'aide spirituelle de l'Abbesse, et découvrent dans leur fidélité quotidienne un chemin de bonheur.