Retour Accueil
Retour page précédente

Avez-vous une supérieure ?

Avez-vous une supérieure ?Saint Benoît a écrit sa Règle pour des « moines cénobites ». Il les définit ainsi : « ils vivent en commun dans un Monastère et combattent sous une Règle et un Abbé » – pour nous, une Abbesse.
Le mot " supérieure " peut prêter à confusion. Il vaudrait mieux le remplacer par le mot « serviteur » ! En fait, dans l'Eglise, toute autorité est exercée dans un esprit de service, à la suite du Christ qui a lavé les pieds de ses disciples.
L'Abbesse est élue par la Communauté pour une durée a priori indéterminée. Elle gouverne le Monastère, cela signifie qu'elle prend des décisions et donne des orientations. Mais cette responsabilité, elle ne l'assume pas seule : elle est aidée d'un Conseil formé de quelques Sœurs choisies ou élues. Pour les questions importantes, elle réunit la Communauté en Chapitre, alors chaque Sœur peut s'exprimer et la décision est soumise au vote communautaire. De même, quand l'Abbesse répartit les charges ou demande des services, elle le fait généralement dans un dialogue avec les Sœurs concernées. C'est cependant elle qui finalement prend la décision.
Ne pensons surtout pas que l'Abbesse a pour fonction de donner des ordres. Car c'est au plan spirituel que se situe essentiellement sa responsabilité. Elle cherche surtout à faire l'unité de la Communauté, à faire grandir la charité fraternelle et à susciter en chacune des Moniales une authentique vie de prière et d'union à Dieu.