Retour Accueil
Retour page précédente

Dimanche de Pâques B

Bible liturgique en ligne

Présentation de la démarche

Retour au dimanche en cours

Qu'est-ce qu'un mot crochet ?

Avent-Noël Année B

1er dimanche
2ème dimanche
3ème dimanche
4ème dimanche
Noël
1er janvier
Epiphanie

Temps-Ordinaire Année B

5ème dimanche
6ème dimanche
7ème dimanche
11ème dimanche
12ème dimanche
13ème dimanche
14ème dimanche
15ème dimanche
16ème dimanche
17ème dimanche
18ème dimanche
19ème dimanche
20ème dimanche
21ème dimanche
22ème dimanche
23ème dimanche
24ème dimanche
25ème dimanche
26ème dimanche
27ème dimanche
28ème dimanche
29ème dimanche
30ème dimanche
31ème dimanche
32ème dimanche
33ème dimanche

Carême Année B

1er dimanche
2ème dimanche
3ème dimanche
4ème dimanche
5ème dimanche
Rameaux

Temps-Pascal Année B

Pâques
2ème dimanche
3ème dimanche
4ème dimanche
5ème dimanche
6ème dimanche
7ème dimanche
Pentecôte

Fêtes Année B

Trinité
Saint Sacrement
Assomption
Christ-Roi

1ere lecture : Actes des Apôtres 10,34 a + 37-43

2eme lecture : Colossiens 3,1-4

Evangile selon saint Jean 20,1-9

Télécharger au format pdf.

Tout d'abord lire

Lire plusieurs fois paisiblement. L'idéal serait, comme les moines depuis des siècles, de recopier les textes, à la main bien sûr, pour les faire entrer jusque dans notre corps. Mais bon!...nous n'avons pas toujours le temps.

Puis se poser quelques questions, à propos des textes d'abord

 

PâquesPâques ! Les cloches de retour carillonnent à tous les vents : "Ressuscité ! Christ est ressuscité : En vérité il est ressuscité !" Inutile de chercher un autre "mot crochet" pour agrafer entre eux les lectures de ce Dimanche des Dimanches. Mais il y a bien d'autres questions à se poser.

Dans la première lecture, celle des Actes des Apôtres :
Pourquoi Pierre résume-t-il toute la vie terrestre de Jésus avant d'annoncer la Résurrection ? Sur quel mot insiste-t-il ?
Pourquoi Jésus ressuscité ne se montre-t-il pas "à tout le peuple" ?

Dans l'Evangile :
Deux mots, deux verbes, reviennent plusieurs fois. N'allez pas les chercher comme des oeufs dans le jardin, nous vous les offrons : "courir" et "voir".
- "Courir" : Marie-Madeleine, Pierre et son compagnon courent. Qu'est-ce que peut indiquer cette insistance sur la course ? L'"autre disciple, celui que Jésus aimait" court plus vite que Pierre. pourquoi ? Ne répondez pas que c'est parce qu'il est plus jeune : c'est possible, mais c'est une réponse trop courte, et pas très respectueuse de la profondeur symbolique de l'Evangile de Jean où tous les détails ont un sens fort.
Mais "il n'entre pas", et laisse Pierre entrer le premier. Qu'est-ce que cela peut vouloir dire ?
- "Voir" : Qu'est-ce que "voit" Marie-Madeleine et qu'est-ce qu'elle en conclut ?
Qu'est-ce que voit Pierre ? Est-ce qu'il voit seulement en passant ? Est-ce qu'il en conclut quelque chose ?
Et "l'autre disciple" ? Il voit la même chose, mais quel est l'effet sur lui, et pourquoi sur lui ?
Pourtant, sur quoi s'appuie la foi des apôtres en la Résurrection, d'après le dernier verset ? Et dans le dernier verset de la première lecture, sur quoi s'appuyait la foi ? Y a-t-il un rapport ?

Dans le passage de saint Paul (nous avons choisi le texte des Colossiens proposé dans "Prions en Eglise") :
Quelle est la perspective particulière par rapport à la Résurrection ?

Enfin, s'interroger soi-même, avec l'Esprit Saint.

Pour lire les propositions de lecture : Cliquez ici.