Retour Accueil
Retour page précédente

23ème Dimanche du Temps ordinaire C

Présentation de la démarche

Retour au dimanche en cours

Qu'est-ce qu'un mot crochet ?


Avent Année C

1er dimanche avent
2eme dimanche avent
3eme dimanche avent
4eme dimanche avent
Noël
Epiphanie

Temps ordinaire Année C

2 eme dimanche
3eme dimanche
4eme dimanche
5eme dimanche
11ème dimanche
12ème dimanche
13ème dimanche
14ème dimanche
15ème dimanche
16ème dimanche
17ème dimanche
18ème dimanche
19éme dimanche
21ème dimanche
22ème dimanche
23ème dimanche
24ème dimanche
25ème dimanche
26ème dimanche
27ème dimanche
28ème dimanche
29ème dimanche
30ème dimanche
31ème dimanche
32ème dimanche
33ème dimanche

Carême Année C

1er dimanche
2eme dimanche
3eme dimanche
4eme dimanche
5eme dimanche
6eme dimanche

Temps Pascal Année C

Dimanche de P‚ques
2eme dimanche de P‚ques
3eme dimanche de Paques
4eme dimanche de Pâques
5eme dimanche de P‚ques
6eme dimanche de P‚ques
Ascension
Pentecôte

Fêtes Année C

Trinité
Saint Sacrement
Assomption
Christ-roi

1ere lecture : Livre de la Sagesse 9,13-18

2eme lecture : Lettre à Philémon 9b-10 et 12-17

Evangile selon saint Luc 14,25-33

Télécharger au format pdf.

Tout d'abord lire

Lire plusieurs fois paisiblement. L'idéal serait, comme les moines depuis des siècles, de recopier les textes, à la main bien sûr, pour les faire entrer jusque dans notre corps. Mais bon!...nous n'avons pas toujours le temps.

Puis se poser quelques questions, à propos des textes d'abord

Encore un Evangile bien difficile ! Difficile à comprendre, et aussi difficile à vivre ! On zappe ? Non, bien sûr. Jésus a quelque chose à nous dire.
"Ne rien préférer à l'amour du Christ", déclare la Règle de saint Benoît. Mais, dans cet Evangile, Jésus s'adresse-t-il seulement aux moines (qui n'existaient pas encore), aux prêtres, aux "consacrés" ? Non, il parle à de "grandes foules" qui le suivent. Donc, ce qu'il demande, c'est-à-dire le préférer "à son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères et soeurs, et même sa propre vie", doit avoir du sens pour tous. En quoi la 1ère lecture, que l'Eglise a posée là comme un panneau indicateur, peut-elle nous aider un peu à comprendre l'exigence de Jésus ?

Comment comprenez-vous le rapport entre les deux mini-paraboles de cet Evangile, celle du bâtisseur de tour et celle du roi partant en guerre, et la phrase de conclusion : "De même, celui d'entre vous qui ne renonce pas à tous ses biens, ne peut pas être mon disciple."

La 2ème lecture nous montre quelque chose de la réalité chrétienne en profondeur, et quel bouleversement elle apporte dans les valeurs du monde. En quoi ce passage de la Lettre à Philémon peut-il aussi éclairer notre difficile Evangile ?

Enfin, s'interroger soi-même, avec l'Esprit Saint.

Pour lire les propositions de lecture : Cliquez ici.