Retour Accueil
Retour page précédente

Lectio divina : introduction

Introduction

cliquez ici

Entrer en lectio divina

Présentation

Mise en présence du Seigneur

Invocation du Saint-Esprit

Lecture

Méditation

Rumination

Prière

Contemplation

La lectio divina : application d'une méthode ?

Auteurs spirituels

Guigues le Chartreux
Aelred de Rievaulx
Thérèse de Lisieux
Elisabeth de la Trinité

Témoignages contemporains

Cliquez ici.

  La démarche présentée ci-dessous est extrêmement simple mais ce qui est simple n'est pas toujours ce qui est le plus facile tant nous sommes compliqués et encombrés. Cette démarche est rendue encore plus difficile aujourd'hui. Notre société nous pousse à chercher en tout l'efficacité, la productivité, l'utilité. Elle  méconnaît la gratuité, elle nous incite à remplir sans cesse d'activités notre temps,  et même nos temps libres et nos vacances. La lectio divina relève d'une autre mentalité, elle oblige à une conversion de tout l'être pour entrer dans la mentalité de Dieu. La lectio divina ne produit rien, elle n'est utile à rien. Elle ne recherche pas l'augmentation d'un savoir, l'acquisition de connaissances. Elle n'est utile à rien mais elle transforme celui qui la pratique. Elle est une entrée en amitié avec Dieu qui nous a parlé depuis l'aube des temps. Dans la lectio divina, nous laissons à Dieu une chance de nous rejoindre, de parler à notre cœur, de nous faire entendre ce qu'Il veut nous dire. Dieu a besoin d'un cœur disponible, désireux de le rencontrer, heureux d'être là simplement avec Lui.
« On ne donne pas à boire à un âne qui n'a pas soif ». Ce proverbe est particulièrement vrai de la lectio divina. Celui qui n'a pas soif de rencontrer Dieu, de chercher ce qui lui plaît, de chercher la Vérité, d'apprendre à se connaître sous le regard de Dieu au contact de l'Écriture ne trouvera rien en elle : « J'ai dit  me voici, me voici à un peuple qui n'invoquait pas mon nom. » (Is. 65, 1). Puissions-nous être de ceux qui ont faim et soif d'entendre Dieu leur parler, de ceux qui sont affamés du Pain de sa Parole.

Suite

 

Lectio divina