Retour Accueil
Retour page précédente

Une entrée en lectio divina

Introduction

cliquez ici

Entrer en lectio divina

Présentation

Mise en présence du Seigneur

Invocation du Saint-Esprit

Lecture

Méditation

Rumination

Prière

Contemplation

La lectio divina : application d'une méthode ?

Auteurs spirituels

Guigues le Chartreux
Aelred de Rievaulx
Thérèse de Lisieux
Elisabeth de la Trinité

Témoignages contemporains

Cliquez ici.

Une lectio divina fructueuse implique l'adoption d'un rythme régulier : chaque jour ou chaque semaine. ½h est un archi-minimum, ¾ d'heure à 1h00 sont préférables. A moins d'une grâce particulière, il faut du temps pour faire silence, descendre dans le cœur profond et entrer en lectio divina, il faut du temps pour devenir familier des textes et des auteurs bibliques.    

« il y a autant de différence entre la lecture méditée et la simple lecture qu'entre une amitié et un contact avec un hôte de passage, entre une vieille affection et le salut donné en passant. Chaque jour il faut verser dans la panse de sa mémoire quelque chose que l'on aura tiré de la lecture quotidienne ; on aura grand soin de se l'assimiler, on le ruminera en le faisant remonter fréquemment à la pensée » Guillaume de Saint-Thierry.
Cité in : Renaissance de Fleury, mars 2006 ; n°217, p.12.

 
Voici les étapes possibles d'une lectio divina. Après les avoir énumérées, nous les reprendrons plus en détail :

- Je choisis une position corporelle qui va m'aider à entrer en prière sans occasionner de gêne et de tension.
- J'abandonne résolument mes soucis, mes cogitations.

je demande à l'Esprit-Saint, qui a inspiré les Écritures, d'illuminer mon cœur et mon intelligence.

Je lis un passage de l'Écriture lentement. Le mieux est de le faire à haute voix, sinon à mi-voix afin que le texte devienne parole qui résonne à mes oreilles.
Je m'attarde dessus en repérant les mots, la structure d'ensemble.

Je pose des questions au texte, je laisse remonter dans ma mémoire d'autres passages bibliques qui éclairent ou font écho à ce texte.

Je lis un verset de ce passage plusieurs fois en espaçant par des temps de silence.
S'il s'agit d'un passage narratif : je peux regarder la scène, écouter ce que disent les personnages, je m'investis dans la scène. Si un verset touche mon cœur, je m'arrête dessus et je le répète intérieurement.

De ce contact avec l'Écriture, naît la prière du cœur.

Cette étape appartient au Seigneur !C'est Lui seul qui peut rendre ma lectio divina, c'est-à-dire faire que ma lectio, ma lecture, devienne Parole de Dieu, rencontre avec le Dieu Vivant.

Nous allons développer ces points dans les pages suivantes.

 

Suite