Retour Accueil
Retour page précédente

Face au mal, quelle réaction divine ?

Une lecture du livre d'Osée

Introduction
Osée en son temps
Osée en sa vie privée
La question du mal, du malheur
Face au mal, quelle réaction divine ?
Face au mal, quel désir divin ?
Les trois facettes de l'amour divin
Révélation du Cœur de DIEU
Osée dans l'Ancien testament
Osée et Jésus
JESUS au delà d'Osée
Et nous dans tout cela ?

Le prophète Osée

Nous voici en janvier et nous tournons maintenant notre attention vers cette question : quelle réaction DIEU a t-il devant le déferlement du mal qui sévit au temps d'Osée (comme en tout temps) ? Pour l'étudier, mettons davantage en rapport les 3 premiers chapitres du livre avec le corps du livre, car les 3 premiers chapitres sont la clef de lecture des suivants.

Osée est allé chercher son épouse, Gomer ; DIEU a choisi Israël.
Gomer se prostitue ; La violence, le mal qui sévit en Israël est vécu par DIEU comme une prostitution, un éloignement, un abandon, une trahison de Lui au profit de vains amours qui mènent à la ruine, au profit d'illusoires sécurités qui s'avèrent mortifères. D'où une immense souffrance et colère divines face au malheur de l'homme, à son auto-destruction.

En Époux blessé, DIEU intente un procès contre Israël : 'Écoutez la parole de YAHVE, enfants d’Israël, car YAHVE est en procès avec les habitants du pays' (Os 4/1) . Il est le plaignant qui dénonce avec véhémence les fautes, accuse Israël. Il est aussi le juge qui menace. Ces menaces sont terribles, à la hauteur du poids des plaintes. 'Quand Ephraïm a multiplié les autels, ils ne lui ont servi qu’à pécher. Que pour lui j’écrive les mille préceptes de ma loi, on les tient pour ceux d’un étranger. Ils aiment la viande ; qu’ils en mangent ! YAHVE n’en veut pas. Il va désormais se souvenir de leur iniquité et punir leurs péchés : ils retourneront en Egypte.
Israël a oublié son auteur et il a bâti des palais ; Juda a multiplié les villes fortes. Eh bien ! je déchaînerai le feu contre ses villes, et il en dévorera les palais.'
(Os 8/11-14). Il menace de condamnation, il condamne mais se rétracte et le juge prend alors subitement la figure de l'aimant qui fait miséricorde et promet monts et merveilles ! (chapitre 11 que nous étudierons au mois d'avril)

Ainsi, tout est stratégie divine pour arriver à ses fins de bonheur pour l'homme :

tout est moyen de salut. Car DIEU, au creux de l'épreuve d'Israël, agira : au désert, il parlera à son cœur et tout pourra être renouvelé. DIEU est prêt à tout pour atteindre son but : cette relation d'amour entre l'homme et son DIEU, pour le bonheur de l'homme.

‘Faites vous des semailles de justice, moissonnez une récolte d’amour ; défrichez vous des terres nouvelles : il est temps de chercher YAHVE jusqu’à ce qu’il vienne et vous enseigne la justice’. (Osée10/12) ‘Pour toi, reviens à ton DIEU, garde l’amour et le jugement, et espère en ton DIEU toujours.’ (Osée 12/7)

 

 

Faites vous des semailles de justice, moissonnez une récolte d’amour ; défrichez vous des terres nouvelles