Retour Accueil
Retour page précédente

Le modalisme

TrinitéOrigine et symptômes :

La foi de l'Eglise face aux hérésies.

Le modalisme
L'arianisme
Le docétisme
Le marcionisme
Les pneumatomaques
Le nestorianisme
Le monophysisme
Le pélagianisme
L'encratisme

Apparu au début du III ème siècle, le modalisme se caractérise par une tendance à nier plus ou moins la distinction du Père, du Fils et du Saint Esprit, à considérer que c'est le même qui est à la fois le Père, le Fils et le Saint-Esprit ou bien tantôt l'un, tantôt l'autre, c'est-à-dire le même qui se manifeste tantôt sous l'un ou l'autre mode.

Cause :

La cause de cette erreur est le plus souvent la crainte que l'affirmation de la distinction du Père, du Fils et du Saint Esprit mette en péril l'unicité de Dieu. Pour les modalistes, faire trop clairement cette distinction, c'est confesser trois dieux.

Thérapeutique :

Le logo de l'année de la foi

Logo de la foi
Bordure

L'icône de l'année de la foi

Christ Pantocrator | Année de la foi
Bordure

Chaque mois franchir la porte de la foi avec

La Parole de Dieu
Credo
Porta Fidei
La foi de l'Eglise face aux hérésies

Pour creuser ...

Le Credo
Quizz.: Testez vos connaissance sur la foi.

En Occident, c'est Tertullien, écrivain chrétien d'Afrique du Nord du début du III ème siècle qui a mis en place tous les éléments pour un remède au modalisme. Il a perçu que pour penser le mystère de Dieu, il fallait fixer un vocabulaire adapté. (Il est d'ailleurs le premier à avoir introduit le mot Trinité pour parler de Dieu). Il a fait choix du mot « personne » pour désigner le Père, le Fils et le Saint Esprit dans leur distinction réelle. Ce faisant, il souligne que c'est l'unicité de la substance (ou de l'essence) divine qui fonde l'unicité de Dieu.
« Trois Personnes, une seule substance ou essence », voilà la formule que l'Église adoptera. L'Église enseigne résolument que le Père n'est pas le Fils, que ni le Père ni le Fils ne sont le Saint Esprit, que la substance divine est unique et que chaque Personne divine est la substance divine tout entière. C'est un Dieu unique qui s'est révélé Père, Fils et Saint Esprit

Pour approfondir, on peut se reporter au Catéchisme de l'Église catholique, § 249 à 256.