Retour Accueil
Retour page précédente

Le nestorianisme

Marie Mère de DieuOrigine et symptômes :

La foi de l'Eglise face aux hérésies.

Le modalisme
L'arianisme
Le docétisme
Le marcionisme
Les pneumatomaques
Le nestorianisme
Le monophysisme
Le pélagianisme
L'encratisme

Au début du V ème siècle, le Patriarche de Constantinople Nestorius, pour rendre compte du mystère de Jésus-Christ vrai Dieu et vrai homme, a usé de formules maladroites et équivoques. Il est à l'origine du nestorianisme qui consiste à affirmer que Jésus-Christ est constitué de deux personnes liées entre elles : la Personne divine du Verbe de Dieu et une personne humaine née de Marie. Nestorius refusait en particulier à Marie le titre de « Mère de Dieu », préférant l'appeler « Mère du Christ »

Causes :

Une des causes de cette erreur provient d'un excès dans le souci de bien distinguer en Jésus la nature humaine et la nature divine. Elle peut provenir aussi d'un manque de clarté dans l'usage du vocabulaire : d'une tendance à confondre les concepts de « nature » et de « personne ».


Le logo de l'année de la foi

Logo de la foi
Bordure

L'icône de l'année de la foi

Christ Pantocrator | Année de la foi
Bordure

Chaque mois franchir la porte de la foi avec

La Parole de Dieu
Credo
Porta Fidei
La foi de l'Eglise face aux hérésies

Pour creuser ...

Le Credo
Quizz.: Testez vos connaissance sur la foi.

Thérapeutique :

Le remède consiste à affirmer avec clarté qu'il y a bien deux natures en Jésus-Christ, la nature divine et la nature humaine, mais que ces deux natures sont intimement unies en une seule Personne. Jésus, vrai homme et vrai Dieu, est un seul et même. Il est le Verbe de Dieu qui a pris chair en Marie. Puisqu'elle est mère de Jésus et que Jésus est Dieu, Marie peut être appelée « Mère de Dieu ».
En 431, le concile d'Ėphèse l'a proclamé : « la Sainte Vierge est Mère de Dieu ».